Cosmotor

"Français espagnol" 

Traducción

 

L’architecture du cosmos

 

·        Le centre du cosmos est la parabole. Elle est contenue dans l’espace propre du cosmos.

 

·        Les deux lignes verticales sont séparées de 380 000 ans entre le un-un et le un (uno-uno et le uno ) qui séparent le big bang de la création de la première unité de base : l’hydrogène.

 

·        La formule fondatrice : C=A²-A+1

 

·        Les deux valeurs fondamentales tirées de la formule:

            Le 1(uno-uno) qui est le centre sans aire : pur esprit, c’est lui qui vient synthétiser le programme universel pour créer le big bang.

            Le 1 (uno) est la première unité produite. Stable, elle correspond à la première unité de base : l’atome d’hydrogène.

       

La création de l’architecte :

 

Cette vision correspond à une nouvelle manière de faire l’architecture : science-art, qui est une nouvelle vision de la science. Elle se définit par ce qui est nécessaire. L’architecte n’est pas un artiste. Il participe à la création de l’espace architectonique.

 

Le cosmos est constitué d’une série d’unités liées par une circulation qui correspond au temps.

A chaque unité correspondent  des galaxies. Elles sont définies par leur  monde infiniment complexe. Ainsi chaque galaxie est unique, comme des mondes en soi, mais sont toutes en relation.         

                                                       

 Le temps du cosmos est une boucle qui va du big-bang  jusqu’à l’infini pour revenir au big bang. Cependant à chaque fois ce processus évolue ; ainsi, le temps devient histoire : à gauche le programme (esprit) qui développe la forme réelle, à droite de la boucle (matière). Ainsi le big-bang résulte de l’accumulation du monde immatériel puisque la concentration de programme est statique et spirituelle.                                                                                        

 L’Unitor apparaît à chaque phase de cette organisation : tout du long de la production d’unité, de la particule, cellule, organisme vivant (l’homme), planètes, étoiles et galaxies.

 

Les planètes et les étoiles ont des sphères qui produisent des galaxies planes.

Ainsi en parlant de l’homme on parle de notre galaxie.                                                                                                               

C’est le  processus à travers le temps d’une création qui s’appelle Voie Lactée.

Ici à  un moment donné se produit notre galaxie ; chacune disposant d’un espace propre croissant". 

 

Texte de Justino SERRALTA
Plusieurs projets à venir !!
Nous vous tiendrons informé

Réédition de l'UNITOR

Jean-Pierre Huguet Editeur